Accéder au contenu principal




J'AI ÉCRIS CES LIVRES POUR VOUS :

       

CHRONIQUE DU PAYS DU C'HOARZH - DÉCOUVERTE

Au cœur d'un mystérieux monument mégalithique breton, plongé dans une forêt depuis longtemps abandonnée des hommes, sommeillerait un passage vers un pays écarté de nos civilisations. Ce passage, selon d'anciennes légendes millénaires, mène à un pays dont les habitants, des êtres méconnus et quelque peu loufoques, parviennent à vivre ensemble sans conflit dans l'altruisme et la gaieté faisant face un environnement parfois très rude.


Notre grande découverte !


Il y a peu de temps, alors que l'un de nos chevronnés mineurs avait certainement bu un peu trop de liqueur de pomme (l'abus d'alcool est dangereux pour la santé ... chez nous aussi), nous fûmes face à une découverte ahurissante, celle du millénaire ! (Enfin, je pense)
Ce pauvre et désormais célèbre mineur nommé Gurlig creusa vers la surface au lieu du contraire et ceux à des sters * du pays !
Il déboucha par ici :



Heu ... Oui rien d'exceptionnel me direz-vous, si ce n'est le décor environnant :



Peu coutumier de ces grands arbres sans branches montant dans le ciel, Gurlig au sommet de son courage (merci la liqueur de pomme), (l'abus d'alcool est dangereux pour la santé ... chez nous aussi, rappelons-le),  se mit en tête d'explorer cet étrange pays.

Les hommes y faisaient près de deux fois notre taille !!! (Oui, nous ne sommes pas très grands, mais pas petits ! Ni gros ... sauf notre Présiroi).

Ahurissant, Gurlig y découvert aussi que ces arbres poussaient dans de la terre dur comme la pierre, leur écorce est vitreuse et transparente (si seulement la hutte de ma voisine l'était aussi ....... euh pardon reprenons) ou semblable à de la pierre également ! Ces arbres sont pleins de galeries dans lesquelles les habitants de cet étrange pays nommé quelque chose comme " nel iorque " s'entassent au lieu d'aller construire un autre village un peu plus loin !
?????

Leurs charrettes ne sont pas tirées par des poneys, mais par du bruit !
?????

Quelque peu effrayé (l'effet de la liqueur commençant sûrement a se dissiper) (l'abus d'alcool est toujours dangereux pour la santé ... chez nous aussi),  Gurlig rejoint à grande enjambé la galerie pour entamer à toute vitesse son voyage du retour.

Arrivé à la taverne (sa deuxième demeure) personne ne le crut. 

" Encore une histoire de fainéant ivre pour éviter de creuser ! "

Mais son récit arriva néanmoins jusqu'aux vénérables oreilles du grand, excellentissime et brillant Présiroi ! (j'ai gagné une piécette). Celui-ci voulut en avoir le cœur pur, euh non, sûr. (zut, j'ai perdu ma piécette). Il dépêcha nos deux meilleurs chasseurs pour aller vérifier ses dires.

Et quelques lunes plus tard ils revinrent et confirmèrent les dires de Gurlig l'ivrogne, euh non, enfin si mais …, le mineur, désormais l'égal de votre "Christian Colombel" (ou quelque chose comme ça).
Quel effroyable nouvelle, un autre monde existe au-delà du pays du C'hoarzh !


Hein ?!?
Quoi ? Comment çà ? Je ne me suis pas présenté ?
Je suis le scribe du pays du C'hoarzh, sorte de journaliste chez vous. La transmission orale est la plus importante ici, néanmoins il arrive que nous ayons besoin de graver certains faits au travers de récits. Et, dans ce cas, c'est a moi que l'on fait appel ! hé hé ! 
Quoi comment ça je ne sais rien faire de plus important ? Même le druide écrit en cachette au cas une il oublierait une recette ! Il ne l'avoue pas c'est tout !

Allez, vous au moins vous semblez accorder plus d'importance a mes récits que mes congénères. Alors a bientôt pour de nouveaux récits.


Ster : unité de mesure du pays de C'hoarzh 
1 ster = approximativement 
3,2963973859947285008473859475848665868987461086723837233479234638 kms.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

POURQUOI LES KARATE-GI SONT BLANCS ?

Bonjour à tous !
Savez-vous pourquoi la plupart des Karaté-Gi sont blancs ?



Il existe plusieurs histoires et légendes qui l'explique et je vais me faire un plaisir de vous les écrire 😉.
Avant cela, je vous rappelle que je vous fournis gratuitement mon eBook "Débuter et se perfectionner en Karaté Do" afin de vous aider à progresser plus vite.

Je vous mets le lien en fin d'article.

Saviez-vous que le karaté ne se pratiquait pas en karate-gi avant Gichin Funakoshi (1922)?
Autrefois, alors que le karaté ne s'appelait pas encore karaté, mais To-De, les pratiquants ne portaient pas le « keikogi » (tenue d’exercice) et encore moins un karate-gi tel qu’aujourd’hui.

On pratiquait alors avec ses habits quotidiens, souvent torse nu ou en sous-vêtements, pour ne rien abîmer. J'en parle plus en détail dans l'article : 5 CONSEILS POUR CHOISIR SON KARATE-GI (KIMONO)




C'est en 1922, alors que Jigoro Kano demande une démonstration qui aura lieu devant plus de deux cents expe…

L’ÎLE MYSTÉRIEUSE DE TANGUETHEN

DEMAT !!!

Aujourd’hui cette île ce nomme Saint Michel. L'île Saint-Michel est située dans la rade de Lorient, entre Locmiquelic et Lorient. L'île accueille le monastère de Saint-Michel construite sur un ancien Tumulus qui abriterait la dépouille d’un grand guerrier, donnant naissance au nom de la ville de Locmiquelic (Petit Saint Michel). Elle est désormais inhabitée. J’ai dit inhabitée ? Pas tout à fait, elle sert officiellement de terrain d’entraînement pour les fusiliers marins et commando de la base de Lorient (56). Cette île est donc inaccessible pour les civils, pourtant elle dispose d’une longue et mystérieuse histoire.


Son véritable nom, ou du moins le plus ancien connu, est Tanguethen. En breton Tan signifie feu, Guethen est plutôt associé à un nom propre, selon certains dires, celui d’un guerrier que l’on retrouve de manières aléatoires (Guéthenoc, Guehen, Guehennec, Guezhen...). Tanguethen a aussi été traduit par « éclair de feu », « éclat de feu ». La seule significa…

LES SECRETS DU KATA ENPI (Wansu)

Demat les guerriers !

Enpi est un kata s'effectuant sur un rythme plutôt rapide, il est caractérisé par ses pivots, ses fluctuations du niveau de votre centre de gravité, mais également par sa technique de poignet.





Il existe peut-être 100 katas à travers les différentes formes de karaté, chacune avec de nombreuses variations mineures. Le nombre de mouvements dans un kata peut être désigné par le nom du kata, par exemple. Gojushiho, qui signifie "54 étapes". Le nombre de mouvements peut également avoir des liens avec la spiritualité bouddhiste. Le nombre 108 est significatif dans le bouddhisme, et les kata avec 54, 36 ou 27 mouvements (diviseurs de 108) sont communs. Il est généralement conseillé au pratiquant de visualiser les attaques ennemies, et ses réponses, comme se produisant réellement, et les karatékas sont souvent invités à "lire" un kata, pour expliquer les événements imaginés.


Les multiples noms du kata ENPI !?! 😱😰Enpi - Empi - Wansu - Wanshu

J'ai …

Vous en voulez plus ?

S'abonner

* indicates required
Ce qui vous intéresse




J'AI ÉCRIS CES LIVRES POUR VOUS :