Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du 2020

 







Qui est Le Présiroi Thirus du C'hoarzh ?

 Bonjour à tous ! Je vous présente l'un des personnages principaux du livre "Chroniques du C'hoarzh". Le célèbre, l'excellentissime, le majestueux Présiroi Thirus ! Oui bon j'en fais peut-être un peu trop, ou pas. Mais d'où lui vient ce titre honorifique ? Lui qui n'était destiné qu'à devenir un chasseur parmi les chasseurs. Avouez qu'il en jette n'est-ce pas ? Et bien figurez-vous qu'il n'en a pas toujours été de même, alors voici son histoire : Il y a fort longtemps, il était simplement nommé Thirus et était encore jeune et vif, nous connûmes un hiver sans précédent ! Les stocks de bois étaient quasiment épuisés, la nourriture avait dû être rationnée et le pire ... Mais qu'est-ce que je fais là ??? Je ne vais quand-même pas vous spoiler le livre ! A vous de découvrir cette histoire dans le livre en cliquant sur sa couverture ci-dessous. Je vais néanmoins vous offrir quelques bonus au sujet du Pays du C'hoarzh les prochains

HOLLVED - LA LÉGENDE DES GUERRIERS DE FEU

Efnir était sur la route du "Havre", nom donné à la cité bâtie il y a plusieurs centaines de cycles par les pacificateurs. Il repensa alors à une légende contée par les pacificateurs aux nouvelles recrues lors de leur rite d'admission : Il y a longtemps, alors que les pacificateurs ne portaient pas encore ce nom, certains de leurs fondateurs étudiaient l'art du combat sous toutes ses formes. L'un des temples perdus était situé sur une planète luxuriante en périphérie du système. Le temple était creusé à même la pierre, s’enfonçant dans la roche dans un dédale de pièces harmonieuses, dont les parois étaient gravées de multiples symboles semblant ne pas avoir de fin. Ce temple appartenait, à cette époque, à un ordre millénaire dont personne aujourd'hui ne se rappelle du nom. Cet ordre recueillait les orphelins dont personne ne pouvait s'occuper, comme le font aujourd'hui les pacificateurs. Néanmoins leur seul objectif était de les former au combat et

Le guerrier qui s'ignorait - Un conte Celte et martial

 Bonjour à tous ! Vous êtes tous de potentiels guerriers qui s'ignorent. Si si je vous l'assure ! Laissez-moi vous conter l'histoire d'un bûcheron celte qui contribua grandement à sauver son clan. Kerian était un bûcheron celte d’un clan vénète. Chaque jour, il coupait du bois pour le chauffage et la construction.  Il connaissait très bien la forêt, où trouver le type de troncs en fonction de ses besoins, mais aussi où étaient situées les tanières des animaux dangereux afin d’éviter de mauvaises rencontres. Il n’avait jamais vraiment appris à se battre. Bien que cela était un jeu courant et fort amusant pour les enfants celtes, il n’avait pas, contrairement à certains de ses amis, eu l’envie ou la chance de devenir guerrier. Il faut dire que le jeune homme n’était pas très doué en lutte et ne s’était jamais illustré que ce soit par la force ou l’habileté, bien au contraire. Dès qu’il eût l’âge et la vigueur suffisante, son père le confia à son oncle pour apprendre le mé

Le pacificateur LDVELH #2

Il vous reste encore deux livres que vous n'avez pas rapporté à la bibliothèque : Légendes de l'empire de Sitaro. Créatures et races d'Heldion. Choisissez le livre qui vous intéresse en cliquant sur son titre pour compléter vos connaissances sur le monde qui vous a vu naître.

QUE FÊTE ON VRAIMENT A NOEL ?

Ah Noël, se retrouver, faire la fête, le sapin, les cadeaux ... Cette fête chrétienne est encore très présente aujourd'hui sauf qu'elle n'est pas réellement chrétienne ! Savez-vous vraiment ce que l'on fête à Noël ? La naissance de Jésus ? Sérieux ? Non non, c'est la victoire du côté lumineux qui reprend de la force face au côté obscure ! Oui oui je ne blague pas, mais rien à voir avec Star Wars. Concernant Jésus,  ni le jour ni même l'année exacte de la venue du Christ au monde ne sont connus. Pour certains, qui s'appuient sur les rares indices laissés dans la Bible, cela se situerait plutôt au printemps. En vérité il existe une fête occidentale le 25 décembre qui est bien plus ancienne : Yule : la fête du solstice d'hiver. La fête de Yule : la lumière vs l'obscurité  La fête s'observe en commémorant la mort du Holly King (Roi de houx représenté par le sapin) qui meurt tué par son successeur le Oak King (Roi de chêne représenté par le gui). Ce s

LES MOUSTACHES DU CHAT

Bonjour à tous ! Laissez-moi vous raconter, aujourd'hui l’histoire d’un chat errant et du célèbre  Miyamoto Musashi , le plus grand samouraï du  Japon  féodal. Il n’avait pas encore sept ans quand un jour son père,  Munisai , lui demanda : - Regarde le chat endormi sur les dalles du jardin. Serais-tu capable de le tuer d'un seul coup de lame sans endommager ton  Katana  sur la pierre ?  Piqué au vif, le jeune garçon descendit discrètement vers le chat, bien décidé à relever le défi. Il observa un moment l'animal somnolent et sans méfiance au soleil. Soudain, il saisit rapidement la poignée de son sabre.  Musashi  explosa dans l'action avec un  Kiai  strident, faisant jaillir la lame de son fourreau. Le chat, réveillé en sursaut, essaya de fuir, mais il était trop tard. La lame du jeune homme était déjà sur lui après avoir décrit une courbe mortelle dans un bruissement de soie. Le chat s'effondra sur la dalle. Il n'avait eu aucune chance. Pourtant l'histoire

LE VÉRITABLE ENNEMI EST L'EGO !

Bonjour à tous !   O-sensei Gichin Funakoshi, est à l'origine de karaté shotokan, mais il était aussi un homme de lettre et nous a laissé de nombreux textes. Ses citations sont essentielles et donnent certaines indications précieuses quant à la manière de pratiquer et de vivre le Karaté-Do. En voici quelques-unes : Le véritable ennemi est l’égo : Le Karaté-Do est un art noble. Ceux qui s’enorgueillissent d’êtres capables de casser des planches et de briser des briques, ou qui affirment êtres capables d’arracher des morceaux de chair à leurs adversaires, ne connaissent absolument rien au karaté. Ils jouent dans les branches et le feuillage d’un grand arbre sans avoir la moindre idée de ce que recèle le tronc. Si un expert peut casser une planche épaisse ou un empilement de tuiles d’un seul coup. Chacun, je vous l’assure, en est capable avec de l’entraînement. Il n’y a là rien d’extraordinaire. N’y voyez pas le véritable esprit du karaté. Il s’agit simplement d’une démonstration de l

AUTO-EDITION, QUELLE ALTERNATIVE A AMAZON ?

 Bonjour à tous ! C'est jours-ci, confinement oblige, Amazon n'est pas en odeur de sainteté en France.  Le géant Américain du e-commerce, lui, n'est pas fermé et, après avoir longuement été montré du doigt, l'Europe lui tombe dessus pour abus de situation dominante en France et Allemagne. Vous me connaissez, si je pouvais proposer des livres 100% BZH je le ferais immédiatement. J'ai donc longuement cherché une solution alternative à Amazon pour proposer mes livres en auto-édition. Pourquoi Amazon est n°1 des plateformes d'auto-édition ? Oui pourquoi ? Tout d'abord, c'est la seule plateforme qui permette aujourd'hui de publier un livre sans dépenser 1€. D'autres sites existent, je ne vais pas vous en faire une liste exhaustive car cela a déjà été fait de nombreuses fois (enfin si vous insistez en commentaire je vous la ferai). Aucun de ces sites n'a la portée d'Amazon et la plupart propose des options payantes (sans compter le prix d'i

ARTHUR ET LES DEUX CHIENS - Légende Bretonne

  Une fois il y avait, un jour il y aura, C’est le commencement de tous les contes. La naissance d'Arthur I l  y avait une fois un roi de Bretagne qui n’avait qu’un seul enfant, une fille. Il était très peiné de ne pas avoir de fils pour lui succéder, et il se disait avec douleur : — Ma lignée s’éteindra donc avec moi ! Et cette pensée le tourmentait beaucoup. Quoique déjà âgés,  la reine et lui priaient la déesse Dana   tous les jours de leur accorder un fils. Leurs prières furent enfin exaucées, et il leur naquit un fils, un fort bel enfant. La trahison Le vieux roi mourut peu de temps après avoir marié sa fille à un roi puissant ; et la reine ne tarda pas à le suivre. Le jeune prince, nommé Arthur, devait monter sur le trône à l’âge de vingt et un ans ; mais, en attendant sa majorité, sa sœur et son mari étaient investis de l’autorité souveraine. La naissance du prince avait contrarié les projets ambitieux de sa sœur ; aussi lui témoignait-elle peu d’affection. Elle le relégua c

** TOUS LES ARTICLES DU BLOG ICI **

 







Vous en voulez plus ? Voici la newsletter :

S'incrire

* indicates required