Accéder au contenu principal

 







5 CONSEILS POUR DÉBUTER EN KARATÉ DO

Bonjour à tous !

Ça y est, c'est décidé, vous allez commencer le karaté do !
Félicitations ! C'est une très bonne idée et je vous souhaite le meilleur chemin possible.
Et pour vous assurer de démarrer dans les meilleures conditions voici 5 conseils pour démarrer en karaté do.


Le choix de votre style :


En effet, il faut savoir qu'il existe de nombreux styles différents en karaté.
Les styles les plus connus aujourd'hui sont : le Shotokan, le Goju-Ryu, le Wado-Ryu et le Shito-Ryu. Mais il en existe d'autres tel le Kyokushinkai ou le Shorin-ryu. 
L'idéal est d'essayer un premier cours pour découvrir le style du dojo et voir s'il vous correspond. Pour en savoir plus j'ai rédigé un article spécialement sur les styles de karaté.


Le dojo :



Mis à part le style, le dojo, ses pratiquants et son senseï (professeur, maître) jouent un rôle fondamental.

Si vous n'êtes pas à votre aise avec votre senseï et vos partenaires, il va être difficile de vous épanouir.
Bien entendu, le faite de ressentir une gêne au départ est tout à fait naturel, n'oubliez pas pour autant les règles principales en karaté-do, en synthèse : respect, travail et rigueur
Vous devez les appliquer, c'est évident, mais votre senseï et vos partenaires également !
Le Dojo kun énonce cinq principes philosophiques qui guident l'entraînement dans le dojo. Ceux-ci sont la perfection du caractère, la loyauté, l'effort pour exceller, le respect d'autrui et l'absence de comportement violent. Ces principes sont nommés les Cinq maximes du karaté. 

Compétition et traditionnel :


Un autre aspect relativement important pour le choix de votre dojo est le type de pratique que vous recherchez : compétition ou traditionnel ou les deux.
Il faut vous poser la question de votre recherche personnelle, voulez-vous avoir une approche sportive ou martiale
Un bon dojo sera capable de vous accompagner sur les deux plans, sachant que vous ne pourrez pas participer à une compétition officielle la première année.

Le karaté sportif recherche plus la vitesse, le but étant de toucher l'adversaire. Comme dans tout sport, l'âge peut être un frein, vous n'aurez pas les mêmes capacités à vingt ans qu'à cinquante. Néanmoins ça ne coûte rien d'essayer.

En karaté do (traditionnel) la recherche sera plus profonde, vous chercherez l'enracinement et le développement de l'efficacité. Peu importe l'âge le karaté do peut être pratiqué par tous.

La patience :


Dans tous les cas, sachez qu'il vous faudra être patient, il vous faudra apprendre les bases avant de pouvoir commencer à être plus à votre aise. Le début peut vite être décourageant, nombreux sont les experts qui déclarent que le véritable apprentissage du karaté commence au niveau de la ceinture noire. Soyez persévérant, tous les efforts paient.


Le karatégi (kimono) :


Les premiers cours d'essai vous pourrez vous munir d'un simple vêtement de sport. Après deux a trois séances, si vous souhaitez continuer, il faudra investir dans un karatégi (kimono).

Il en existe plusieurs (énormément) selon votre pratique, votre morphologie et votre portefeuille, votre tenue de karaté sera différente. L'un de mes prochains articles vous aidera tout particulièrement à choisir votre karatégi ultime ! En attendant prenez une tenue de sport confortable vous permettant de bouger à votre guise car, bientôt, vos pieds frapperont très haut dans les airs et vos points seront plus rapides que les vents bretons ! 😉

Conseil bonus :


Petite parenthèse, si le dojo ne vous propose pas quelques séances d'essais fuyez ! Je n'ai connu aucun dojo digne de ce nom qui ne possédait pas l'ouverture d'esprit de permettre a un débutant d'essayer avant de s'engager. Néanmoins il est possible qu'il y en ait, peut être se considèrent-ils parfait ou peut-être manquent-ils de confiance en leur enseignement. Dans tous les cas la pratique du karaté ne peut pas être faite pour tous et varie selon l'enseignement, vous devez donc pouvoir essayer avant de vous engager.

Et vous qu'en pensez-vous ?


Dites-le nous dans les commentaires en bas de page ! 

Allez mettez votre karategi, motivez-vous à l'aide de quelques citations de maîtres et entraînez-vous !






Voici mon dernier livre  :






Mes autres livres :


                  





Commentaires

** TOUS LES ARTICLES DU BLOG ICI **

 







Posts les plus consultés de ce blog

MÉMOIRE DU CORPS - G. FUNAKOSHI

CITATIONS DES MAÎTRES - Le Livre en vidéo

Voici une toute nouvelle vidéo pour présenter le livre : Plus de 300 autres citations des grands maîtres ici ! NOUVEAU : CE LIVRE EST MAINTENANT ILLUSTRE  Cherchez-vous des citations inspirantes ? Vous les trouverez a coup sûr dans ce recueil de citations de grands maîtres des arts martiaux tels que : Gishin Funakoshi, Taiji Kase, Lao Tseu, Mohihei Ueshiba, Miyamoto Musashi , Jigoro Kano , Kyuzo Mifune , Bruce Lee.  Ces citations, parfois très anciennes, sont néanmoins toujours très actuelles et s'appliquent parfaitement à notre vie moderne que l'on soit pratiquant ou non. Vous y découvrirez également une description de chaque auteur afin de mieux appréhender les contextes dans lesquels elles ont été citées.  Bonne lecture à tous ! Livre "Citations des maîtres" sur lulu.com Livre "Citations des maîtres" sur Amazon

L’ÎLE MYSTÉRIEUSE DE TANGUETHEN

DEMAT !!! Aujourd’hui cette île ce nomme Saint Michel.   L'île Saint-Michel est située dans la rade de Lorient, entre Locmiquelic et Lorient. L'île accueille le monastère de Saint-Michel construite sur un ancien Tumulus qui abriterait la dépouille d’un grand guerrier, donnant naissance au nom de la ville de Locmiquelic (Petit Saint Michel). Elle est désormais inhabitée. J’ai dit inhabitée ? Pas tout à fait, elle sert officiellement de terrain d’entraînement pour les fusiliers marins et commando de la base de Lorient (56). Cette île est donc inaccessible pour les civils, pourtant elle dispose d’une longue et mystérieuse histoire. Son véritable nom, ou du moins le plus ancien connu, est Tanguethen. En breton Tan signifie feu, Guethen est plutôt associé à un nom propre, selon certains dires, celui d’un guerrier que l’on retrouve de manières aléatoires (Guéthenoc, Guehen, Guehennec, Guezhen...). Tanguethen a aussi été traduit par « éclair de feu », « éclat de feu 

LE CALENDRIER CELTE

Bonjour à tous ! Aujourd'hui je souhaite partager avec vous le résultat d'une partie de mes recherches pour écrire mon dernier livre :  MOJENN: Légendes & Nouvelles . LE CALENDRIER CELTE Le calendrier celtique était le calendrier de la civilisation celtique. Selon les sources irlandaises, l’année celtique était rythmée par quatre grandes fêtes religieuses au caractère obligatoire, dont deux majeures : Samain au 31 octobre ou 1er novembre (selon notre calendrier) et Beltaine au 30 avril ou 1er mai, et deux de moindre importance : Imbolc le 1er ou le 2 février et Lugnasad le 1er août. La source majeure qui nous renseigne sur le calendrier celtique est le calendrier de Coligny, qui date de l'époque gallo-romaine. Les fêtes du calendrier, symbolisées par les huit rayons d’une roue, marquaient les moments importants de l’activité humaine et d’une aventure eschatologique liés à l’année. Solstices et équinoxes, représentés par quatre rayons, formaient les deux

POURQUOI LES KARATE-GI SONT BLANCS ?

Bonjour à tous ! Savez-vous pourquoi la plupart des Karaté-Gi sont blancs ? Il existe plusieurs histoires et légendes qui l'explique et je vais me faire un plaisir de vous les écrire 😉. Avant cela, je vous rappelle que je vous fournis gratuitement mon eBook "Débuter et se perfectionner en Karaté Do" afin de vous aider à progresser plus vite. Je vous mets le lien en fin d'article. Saviez-vous que le karaté ne se pratiquait pas en karate-gi avant Gichin Funakoshi (1922)? Autrefois, alors que le karaté ne s'appelait pas encore karaté, mais To-De, les pratiquants ne portaient pas le « keikogi » (tenue d’exercice) et encore moins un karate-gi tel qu’aujourd’hui. On pratiquait alors avec ses habits quotidiens, souvent torse nu ou en sous-vêtements, pour ne rien abîmer. J'en parle plus en détail dans l'article :  5 CONSEILS POUR CHOISIR SON KARATE-GI (KIMONO) C'est en 1922, alors que Jigoro Kano demande une démo

Vous en voulez plus ? Voici la newsletter :

S'incrire

* indicates required

PARTENARIAT AUDIBLE