Accéder au contenu principal


Le mystĂšre đŸ˜±đŸ€·đŸŒ‍♂️

 C'Ă©tait un dimanche matin. De bonne heure, de trĂšs bonne heure đŸ˜€. Quelque chose frappait Ă  ma fenĂȘtre. J'avais d'abord essayĂ© d'ignorer le bruit en me disant que ça passerait, mais face Ă  l'insistance du bruit, j'ai fini par me lever. 

Il n'y a pas d'arbre prĂȘt de la fenĂȘtre, qu'est-ce que c'est encore ? 🌳

J'ouvris le reste des volets, pourquoi ne les avais-je pas entiĂšrement fermĂ© la veille ? đŸ€·đŸŒ‍♂️ En ce faisant, j'aperçus un lĂ©ger mouvement en bas de la fenĂȘtre. Il y avait quelque chose lĂ  dehors qui avait frappĂ© de maniĂšre insistante sur la vitre. Une fois la besogne terminĂ©e (c'est qu'il est temps de les changer ces volets), je vis un moineau se poser sur le rebord. Pas n'importe quel moineau ! Ce moineau avait un petit ruban 🎀 attachĂ© Ă  la patte. Ce petit ruban maintenait un papier roulĂ©. Un moineau voyageur ! Le seul qui utilise ce mode de communication, peu fiable, est le Scribe du C'hoarzh ! đŸ˜±


J'ouvris rapidement la fenĂȘtre, libĂ©ra le petit moineau de son message et celui-ci s'envola sur le champ. Fichu scribe, ce papier est minuscule et roulĂ© avec tant de soin que je me bats Ă  le dĂ©rouler.


"Demat vieux singe ! J'ai un scoop pour toi ! Viens vite et prends ton Ă©quipements anti-loups car les chasseurs sont Ă  cran et ne te rejoindront pas au passage. Trop petit pour Ă©crire plus."


 Fichu scribe ! Il est temps qu'il passe aux mouettes voyageuses pour envoyer des messages plus longs. Le suspens est Ă  son comble. Je prĂ©pare mon Ă©quipement et un cafĂ© Ă  la hĂąte pour rejoindre le mystĂ©rieux passage vers le pays de C'hoarzh. Cette histoire me promet certainement l'Ă©criture d'un nouveau livre ! Une aubaine alors que je peine Ă  Ă©crire le tome 2.

... 

Mince c'est le confinement đŸ€” est-ce qu'il y a une case "le rejoins un passage intermonde pour une urgence inconnue" ? Pas sĂ»r, que feriez-vous Ă  ma place ?


A suivre.



Commentaires

** TOUS LES ARTICLES DU BLOG ICI **



Posts les plus consultés de ce blog

LE PANTHÉON CELTIQUE (Mythologie Celte)

Suite Ă  mes recherches sur les anciens dieux celtiques prĂ© christianisation, voici les principales divinitĂ©s que j'ai pu recenser. Celles-ci Ă©taient sans doute vĂ©nĂ©rĂ© par nos ancĂȘtres avant d’ĂȘtre christianisĂ©es sous forme de saints ou considĂ©rĂ©es comme nĂ©fastes (voir diabolisĂ©es) par l'Ă©glise chrĂ©tienne alors imposĂ©e. Il est important de remarquer que ces divinitĂ©s reprĂ©sentent presque toutes un Ă©lĂ©ment naturel ou cosmique, il est d'ailleurs parfois difficile de les nommer tant leur reprĂ©sentation est symbolique et interprĂ©tĂ© diffĂ©remment selon le culte de chacun. Les divinitĂ©s des Celtes du continent : - TARANIS : c'Ă©tait la divinitĂ© principale, le dieu du tonnerre (taran) et des forces cosmiques (symbolismes : la roue et le foudre), il sera assimilĂ© Ă  Jupiter source - CERNUNNOS : dieu au crĂąne de cerf ("dieu au bois de cervidĂ©"), c'Ă©tait un dieu de la fĂ©conditĂ© terrienne, du renouveau des forces de la nature, on

SOIS COMME L'EAU - BRUCE LEE

Bonjour Ă  tous, ATTENTION  tout en bas de page vous dĂ©couvrirez un  CADEAU  Ă  tĂ©lĂ©charger ! Vide ton esprit, sois informe. Informe, comme l’eau. Si tu mets de l’eau dans une tasse, elle devient la tasse. Tu mets de l’eau dans une bouteille et elle devient la bouteille. Si tu la mets dans une thĂ©iĂšre, elle devient la thĂ©iĂšre. Maintenant, l’eau peut couler ou elle peut Ă©craser. Sois de l’eau, mon ami. Bruce Lee Plus de 300 citations a retrouver dans le livre "Citations des MaĂźtres" Sois comme l'eau. Bruce Lee mojenn-ou.blogspot.com Citation tirĂ©e de ce  livre : Quelques livres sur le mĂȘme sujet :     Je vous avais parlĂ© (Ă©cris) d'un cadeau ! Le voici : en cliquant sur ce lien vous allez pouvoir tĂ©lĂ©charger mon eBook  "DĂ©buter et se perfectionner en KaratĂ© Do ". Vous y dĂ©couvrirez mes conseils, mes meilleurs articles et un lexique indispensable p

LES 5 MONSTRES BRETONS LES PLUS EFFRAYANTS

5 crĂ©atures qui auraient pu hanter Elden ! đŸ‘čđŸ‘»đŸ‘ŸđŸ‘żđŸ’€ Les APPELEURS terrifient la Bretagne ! Cadeau en fin d'article ! Les crieurs, ou Appeleurs , sont des crĂ©atures nocturnes typique du folklore populaire breton. Leur caractĂ©ristique commune est d’interpeller les voyageurs, soit pour les abuser, soit pour les avertir d'un danger. Ces crĂ©atures ont une multiplicitĂ© de formes et d'habitats. Ils sont dĂ©crits comme des lutins ou des revenants, ils peuvent revĂȘtir de trĂšs nombreuses formes humanoĂŻdes ou animales. Certaines de ses entitĂ©s sont prĂ©sente dans mon livre  MOJENN: Nouvelles Celtes , voyons tout de suite les 5 crĂ©atures les plus terrifiantes de Bretagne : 1 - Le HOPER : cousin des marais de la sirĂšne. Le hoper, ou hueur , est un oiseau nocturne horrifiant ! Il niche au alentours des Ă©tangs et des marais. A la nuit tombĂ©, il prend une voix humaine sĂ©duisante pour attirer des promeneurs Ă©garĂ©s. Si vous lui rĂ©pondez, l'oiseau vous racontera

MÉMOIRE DU CORPS - G. FUNAKOSHI

LE CALENDRIER CELTE

Bonjour Ă  tous ! Aujourd'hui je souhaite partager avec vous le rĂ©sultat d'une partie de mes recherches pour Ă©crire mon dernier livre :  MOJENN: LĂ©gendes & Nouvelles . LE CALENDRIER CELTE Le calendrier celtique Ă©tait le calendrier de la civilisation celtique. Selon les sources irlandaises, l’annĂ©e celtique Ă©tait rythmĂ©e par quatre grandes fĂȘtes religieuses au caractĂšre obligatoire, dont deux majeures : Samain au 31 octobre ou 1er novembre (selon notre calendrier) et Beltaine au 30 avril ou 1er mai, et deux de moindre importance : Imbolc le 1er ou le 2 fĂ©vrier et Lugnasad le 1er aoĂ»t. La source majeure qui nous renseigne sur le calendrier celtique est le calendrier de Coligny, qui date de l'Ă©poque gallo-romaine. Les fĂȘtes du calendrier, symbolisĂ©es par les huit rayons d’une roue, marquaient les moments importants de l’activitĂ© humaine et d’une aventure eschatologique liĂ©s Ă  l’annĂ©e. Solstices et Ă©quinoxes, reprĂ©sentĂ©s par quatre rayons, formaient les deux

Vous en voulez plus ? Voici la newsletter :

S'incrire

* indicates required

PARTENARIAT AUDIBLE