Accéder au contenu principal

Mes livres

 J'AI ÉCRIT CES LIVRES POUR VOUS :



Qui est Le Présiroi Thirus du C'hoarzh ?

 Bonjour à tous !


Je vous présente l'un des personnages principaux du livre "Chroniques du C'hoarzh".


Le célèbre, l'excellentissime, le majestueux Présiroi Thirus !



Oui bon j'en fais peut-être un peu trop, ou pas. Mais d'où lui vient ce titre honorifique ? Lui qui n'était destiné qu'à devenir un chasseur parmi les chasseurs.

Avouez qu'il en jette n'est-ce pas ?


Et bien figurez-vous qu'il n'en a pas toujours été de même, alors voici son histoire :


Il y a fort longtemps, il était simplement nommé Thirus et était encore jeune et vif, nous connûmes un hiver sans précédent ! Les stocks de bois étaient quasiment épuisés, la nourriture avait dû être rationnée et le pire ...


Mais qu'est-ce que je fais là ??? Je ne vais quand-même pas vous spoiler le livre !


A vous de découvrir cette histoire dans le livre en cliquant sur sa couverture ci-dessous.




Je vais néanmoins vous offrir quelques bonus au sujet du Pays du C'hoarzh les prochains temps. Mais c'est bien parce que c'est vous et que, sans lecteurs, un auteur ne vaut pas mieux qu'un scribouillard C'hoarzhien. Qu'en pensez-vous ?

D'ailleurs, je vous ai déjà raconté un extrait du livre dans cette vidéo :


Un extrait à lire ici

Allez portez-vous bien et kenavo !


PS : Pour des infos exclusives pensez à vous abonner.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

POURQUOI LES KARATE-GI SONT BLANCS ?

Bonjour à tous ! Savez-vous pourquoi la plupart des Karaté-Gi sont blancs ? Il existe plusieurs histoires et légendes qui l'explique et je vais me faire un plaisir de vous les écrire 😉. Avant cela, je vous rappelle que je vous fournis gratuitement mon eBook "Débuter et se perfectionner en Karaté Do" afin de vous aider à progresser plus vite. Je vous mets le lien en fin d'article. Saviez-vous que le karaté ne se pratiquait pas en karate-gi avant Gichin Funakoshi (1922)? Autrefois, alors que le karaté ne s'appelait pas encore karaté, mais To-De, les pratiquants ne portaient pas le « keikogi » (tenue d’exercice) et encore moins un karate-gi tel qu’aujourd’hui. On pratiquait alors avec ses habits quotidiens, souvent torse nu ou en sous-vêtements, pour ne rien abîmer. J'en parle plus en détail dans l'article :  5 CONSEILS POUR CHOISIR SON KARATE-GI (KIMONO) C'est en 1922, alors que Jigoro Kano demande une démo

MAIS QUI EST DANA ? (Mythologie celte)

Dana (on trouve aussi la graphie Danu), dans la mythologie celtique irlandaise est la déesse primordiale des Tuatha Dé Danann, les « gens de la déesse Dana », c'est-à-dire les dieux des Celtes avant la christianisation de l’île. Dans le Glossaire de Cormac (Sanas Cormaic, manuscrit du xe siècle de l’évêque Cormac de Cashel), elle est aussi appelée Ana et Anu. Elle est la mère du Dagda et de Lir. Elle serait à l’origine de l'installation de son peuple en Irlande, alors qu'il vivait dans les quatre îles au nord du Monde. Son équivalent dans la mythologie celtique galloise est Dôn. C’est une déesse panceltique. Il existe dans la mythologie brâhmanique une divinité nommée Danu qui a engendré une race de géants, les Danavas. La signification du nom pourrait être « donateur », « bienfaiteur » (en Inde, les Dânapati sont les donateurs des monastères bouddhiques et Dāna désigne le don), ce qui en fait une déesse de la fertilité et de la prospérité. Chez les Cel

LES SECRETS DU KATA ENPI (Wansu)

Demat les guerriers ! Enpi est un kata s'effectuant sur un rythme plutôt rapide, il est caractérisé par ses pivots, ses fluctuations du niveau de votre centre de gravité, mais également par sa technique de poignet. Il existe peut-être 100 katas à travers les différentes formes de karaté, chacune avec de nombreuses variations mineures. Le nombre de mouvements dans un kata peut être désigné par le nom du kata, par exemple. Gojushiho, qui signifie "54 étapes". Le nombre de mouvements peut également avoir des liens avec la spiritualité bouddhiste. Le nombre 108 est significatif dans le bouddhisme, et les kata avec 54, 36 ou 27 mouvements (diviseurs de 108) sont communs. Il est généralement conseillé au pratiquant de visualiser les attaques ennemies, et ses réponses, comme se produisant réellement, et les karatékas sont souvent invités à "lire" un kata, pour expliquer les événements imaginés. Les multiples noms du kata ENPI !?! 😱😰 Enpi -  Empi

Vous en voulez plus ?

S'incrire

* indicates required